Sélectionner une page

Le 7 Juin 2014, une grande dame du biathlon français annonçait sa retraite sportive à 25 ans. Sur son site, Marie Laure Brunet expliquait sa décision et certaines lignes pourraient inspirer bien des Dirigeants.

 

En effet, combien d’artistes, de sportifs, de politiques ou de dirigeants font « le combat de trop » ?

Trop souvent en effet, on ne retient qu’une triste fin alors que la carrière a été glorieuse.

Athlète ou manager, même combat !

Pour le Dirigeant, penser à la transmission trop tard c’est prendre le risque de voir l’œuvre d’une vie mal vieillir.
Pour le manager, ne pas penser à sa succession, c’est prendre le risque de brider des talents et… de les perdre faute de perspectives d’évolution.

C’est en cela que la décision de Marie Laure Brunet est courageuse car difficile. Il est tellement plus facile de se dire : « encore une saison ». Les quelques lignes qui suivent peuvent servir de guide de réflexion, elles sont exemplaires, illustrant bien les points clefs : Positiver, il y a un après. Quelles motivations et quelles envies pour cet après ?

« J’ai décidé d’arrêter ma carrière.
 Souriez…
C’est simplement une page qui se tourne, une belle histoire qui s’achève… et une autre qui commence. »

« Ce n’est pas un coup de tête dans un moment de blues. C’est une décision structurée et longuement mûrie après avoir depuis des semaines pesé consciencieusement le pour et le contre. »

« Le mois passé en Alaska m’a aidé à y voir plus clair sur mes aspirations, mes motivations, mes envies jusqu’à ce qui désormais m’apparaît comme une évidence. »

« Je quitte l’Equipe de France et le circuit mondial fière de mon parcours. Evoluer au plus haut niveau dans un sport est une période rare dans une vie et je n’ai pas le droit de négliger ce trésor. »

« On parle parfois de petite mort lorsqu’un sportif quitte la scène. Pour moi, c’est simplement une autre vie qui démarre, dont ma carrière aura posée les fondations. »

« Je suis fière de mon parcours de sportive. Je suis heureuse de ma décision. Je suis impatiente de vivre la suite de mon histoire. »

Bravo et merci de nous avoir fait vibrer durant votre carrière.